La Querelle
des Bouffons Chœur & Orchestre • Musique baroque

Qui sommes-nous ?

PrésentationCompositionOrganisationRépertoiresRecrutement

Présentation

LogoCréée en 2020 par Philippe Quélard, La Querelle des Bouffons a pour ambition de rendre vivante la musique de la seconde moitié du XVIIème siècle au milieu du XVIIIème. Il s'agit de sortir ce merveilleux répertoire musical des cercles confidentiels où il reste souvent confiné par méconnaissance ou préjugé, paraissant inaccessible ou trop érudit.

Ce nom de Querelle des Bouffons, a priori curieux, fait référence à un épisode historique s'étant déroulé à Paris entre 1752 et 1754. D'un côté, l'on trouvait le "Coin du Roi", réunissant derrière Louis XV les défenseurs de la tradition musicale française, au premier rang desquels le compositeur et théoricien Jean-Philippe Rameau. De l'autre, le "Coin de la Reine", avec comme chef de file le philosophe et musicien Jean-Jacques Rousseau, qui n'avait pas de mots assez durs pour critiquer la musique française, et qui plaidait pour une ouverture à la musique italienne. Par ce petit clin d'œil, nous espérons modestement réconcilier les uns et les autres avec une musique qu'ils n'auront peut-être pas eu la chance de découvrir, qu'elle soit de France, d'Italie, ou de quelque autre nation que ce soit !

La Querelle des Bouffons s'inscrit au sein du Vignoble Nantais, un territoire sur lequel la musique est très présente historiquement : pays des fanfares, des harmonies et des orchestres de vents et percussions, le Vignoble nantais compte déjà en son sein de nombreux ensembles, du plus modeste au plus expérimenté.

Cette culture de la proximité, de la simplicité et de l'allégresse musicale correspond à merveille à ce que souhaite insuffler notre ensemble ! Joyeux ou tragique, le répertoire baroque se révèle être profondément cinématographique : il est à la fois puissant et subtil, tissé des drames existentiels éternels de l'être humain, au travers de récits musicaux tantôt figuratifs, tantôt éthérés, mais toujours poignants. Déroulant des artifices sonores d'une modernité surprenante malgré des techniques d'écritures anciennes, ces œuvres parviennent à évoquer, sans autre discours que la musique, tous les transports humains.

Le Concert

Composition

Chœur (17 chanteurs, dont 5 à 6 solistes)

♠ Orchestre (15 à 20 instrumentistes selon programme)

Travail et organisation

Les saisons sont organisées en deux parties : un programme pour le printemps (mai/juin), et un pour Noël (décembre). Pour chaque programme, le chœur et l'orchestre se réunissent en moyenne une fois par mois (en période scolaire) pour un total de 4 répétitions et 1 générale, avant de donner deux concerts sur un week-end (samedi soir et dimanche).

Les partitions sont données au moins 2 mois à l'avance, pour laisser à chacun le temps de les travailler individuellement. De même, étant donné les difficultés généralement rencontrées pour réunir une trentaine de personnes à la fois, le calendrier fait l'objet d'un vote virtuel au moins 6 mois à l'avance, afin que tous puissent assurer leurs participations au travail collectif.

Les répétitions se déroulent dans l'auditorium de l'école de musique Loire Divatte, à la Chapelle Basse Mer (à 20 minutes de Nantes).

Les membres du chœur et de l'orchestre, bien que professionnels pour nombre d'entre eux, sont bénévoles, et ont à cœur de faire émerger un bel ensemble, sérieux et convivial à la fois !

Adaptation des répertoires

Bien qu'interprétant de la musique baroque, et pour des raisons pratiques et de disponibilité, les instrumentistes de La Querelle des Bouffons jouent sur des instruments modernes, au diapason de référence de 440 Hz. Nous pouvons toutefois être amenés à effectuer des transpositions lorsque cela s'avère pertinent (en particulier pour la musique française, au diapason de 392 Hz).

Certaines partitions sont en outre adaptées pour correspondre aux tessitures des instruments d'époques n'existant plus de nos jours (notamment, encore une fois, pour la musique française : les quintes, tailles et haute contre de violons ont disparu à partir de 1730 environ). D'autres répertoires utilisent également la scordatura, ce qui impose des arrangements spécifiques.

D'autres modifications ou altérations spécifiques peuvent également être envisagées, dont voici une liste non exhaustive de quelques exemples :

Recrutement

Tous les pupitres du chœur et de l'orchestre sont susceptibles de recruter, selon les mouvements d'effectifs en fin de saison.

Si notre ensemble vous intéresse, n'hésitez pas à nous contacter : nous recrutons toute personne susceptible d'enrichir nos horizons !